Trip 4_Option2_edited.jpg

Itinéraire.

Val Pellice, par-delà les crêtes en famille
26 au 30 juillet 2022

Jour 1 - Accueil pour 11h, à Valpréveyre, hameau sur la commune d'Abriès. Petite navette pour aller déposer des voitures au hameau de l'Echalp (12km), point de clôture de notre séjour. Nous faisons connaissance avec nos mules, rangeons les affaires de chacun dans les sacoches et prenons le temps d’un premier pique-nique tous ensemble avant d’attaquer notre itinérance. Celle-ci nous conduit par delà la forêt de mélèzes,  au cœur des premiers alpages. Nous installons notre campement dans cet environnement ouvert, de transition : mélézin, pelouse alpine fleurie, buissons de rhododendrons... 

 

Env. 1h30 de marche / D+ 400 m

 

Jour 2 - Nous franchissons le col d'Urine, à 2 500 m d'alt, qui nous permet de basculer sur le versant italien piémontais et marque un radical changement d'ambiance. Par ce vallon alpin, encaissé, nous redescendons sur le Val Pelicce et débouchons en aval d’un hameau d'un autre temps, “Ciabo del Pra“. Tout s'ouvre alors sur cette belle vallée glaciaire où résonnent d'un versant à l'autre, les sonnailles des vaches et des brebis. Installation de notre bivouac sous le mélézin, au cœur de ce berceau ouvert que constitue cette remarquable vallée.

Repas pris à l'auberge, de la ferme familiale de Ciabo del Pra. 

Env. 4 h de marche / D+ 340 m et D- 860 m

 

Jour 3 - Dans la matinée, nous montons par le fond de la vallée vers les roches moutonnées qui abritent et cachent le magnifique lac du Granero auprès duquel nous installons notre campement. Après-midi totalement disponible pour profiter des rives du torrent et du lac. Lecture, jeux avec les enfants, sieste, instants simples de contemplation...

 

Env. 3 h de marche / D+ 700 m.

 

Jour 4 - Une journée libre pour profiter de l'exceptionnel site autour du lac, et/ou pour ceux qui le souhaitent, rejoindre le col Manzol, voire faire l'ascension du Monte Manzol (2 933m). L’occasion de découvrir un bel environnement alpin relativement aisément accessible.

                                              

Jour 5 - Nous redescendons sur un autre petit lac, passant alors en rive gauche, pour retrouver un sentier discret, mais bien tracé, qui égraine ses lacets réguliers jusqu'au col Vittona (col Nalbert, vu du côté français). L'environnement est bien sauvage, c'est le territoire des chasseurs de chamois ou de génépi ; les lauzières alentours y sont escarpées. Mais pour nous, il est temps de descendre : au niveau de la forêt nous retrouvons un bon sentier, qui nous conduit à l'Echalp, où nous avons pris soin de laisser une voiture avant notre départ (fin du séjour vers 16h).

 

Env. 5h de marche / D+ 590 m et D- 1 250 m